Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

A l'instar de Laraki, le Maroc sur de bons rails pour devenir un pilier de l'Afrique

Posté par: Mbourou pain| Mercredi 05 mars, 2014 03:32  | Consulté 1298 fois  |  0 Réactions  |   

Et quel meilleur VRP que M6 pour mettre en avant les entreprises Marocaines ?

Depuis un an le roi du maroc ne cesse de silloner le continent et de signer des accords bilatéraux entre les pays de l'afrique sub saharienne et le Maroc. Stratégie qui permet de trouver de nouveaux véhicules de croissance et de ne réduire sa dépendance vis à vis de la France... En un an M6 a ainsi fait des visites offcielles de plusieurs jours au Sénégal, en Côte d'ivoire, au Gabon, au Mali, en guinée ...

Au-delà de sa grande stabilité (même si perturbée de temps à autre pas quelques attentats pour rappeler que le plein emploi n’est pas encore atteint) le Maroc a su profité pleinement de sa proximité avec l’Europe (moins de 3H de vol entre Paris et Marrakech) mais aussi des pays de l’Afrique Sud- saharienne pour diversifier ses sources de croissance.

Les signes qui ne trompent pas :

-         Le développement du tourisme :

o  Pays relativement chaud avec des températures oscillant entre 13 et 25 degrés, les rues sont en général pavées et très propres (comparées à celles de Dakar), proximité avec l’Europe (la France plus exactement), et dans les villes tout est fait pour mettre à l’aise le touriste (il n’est pas « très » acculé comme il peut l’être à Dakar).

o   Le Pays accueille des touristes à longueur de l’année avec des villes comme Agadir, Marrakech, Essaouira dont les activités économiques peuvent dépendre jusqu’à 75% du tourisme.

o   A la question de savoir si un pays peut se développer avec le tourisme : Il faut juste savoir que Paris par exemple est la 1ère ou 2ème ville la plus visitée au monde (ça dépend des années)

-         Un pays qui a tout compris du partenariat Sud-sud : Avec sa grosse dépendance vis-à-vis de la France sur pratiquement tout (Exportation de vins, service téléphonique, plateformes offshore…) le pays noue d’avantage de relations avec les Pays du sud pour étendre son hégémonie (Sénégal, Gabon, Cote d'ivoire, Mali...).

o  Sa banque Attijari (1er groupe bancaire du Maghreb) est présente dans beaucoup de pays en Afrique  via des filiales (Sénégal, Gabon, Congo, Mali, Cote d’Ivoire, Cameroun, Mauritanie, Tunisie) et tente même de percées en Europe pour d’abord accompagner sa diaspora. Et avec ce qui s’annonce en terme de bancarisation (le taux de bancarisation de l’Afrique est des plus faibles dans le monde ce qui en laisse présager une croissance énorme) les actionnaires ne peuvent que se frotter les mains

o  Et ce n’est pas pour rien que le Maroc veut régulariser la situation de certains immigrés. Le roi du Maroc, meilleur VRP pour les chefs d’entreprises marocaines ne cesse de sillonner le continent en signant des accords bilatéraux.

-         La qualité des infrastructures : Les infrastructures sont modernes et de qualité dans le pays de M6 (à comparaison avec le Sénégal) :

o  Les routes (réseau des autoroutes en 2011 était long de 1 416km d’autoroute à péage, Au Sénégal c’est 34 km), les aéroports très modernes (Casablanca, Marrakech, Agadir, Fés, Rabat, Tanger, Nador, Oujda) ont accueilli en 2011 pas moins de 15 millions de passagers, (quand le Sénégal se ixe des obectifs de moins de 5 millions pour 2017)

o  le réseau ferré : à l’instar des aéroports le réseau ferré a su se modernisé et le projet d’un TGV pour relier Tanger à Casablanca ( 341 km en 2h10, par comparaison Dakar-St louis c’est 274 km en 4h de route) est en cours de conception-réalisation,

o  Fibre optique (Un investissement de 900 millions d’euros est prévu pour déployer le réseau de la fibre optique et remplacer une partie des équipements existants) se déploie dans tout le pays,

o  Electricité (La capacité de production est de 6900 MW pour une demande 5 580MW, des investissements sont prévus pour augmenter la production notamment avec le projet marocain de l’Energie solaire). Je discutais avec un ami Marocain et il me confirmait qu’il n y a pas de coupure de courant… Donc je suppose que même s’il  en a car même en France je pense que ça arrive, ça doit être très rare pour être souligné.

-         Son industrie :

o  l’industrie chimique de Phosphate du Maroc est le plus grand importateur du monde de phosphate, il me semble et son DG par exemple pour ne citer que lui est sorti de MIT et la classe dirigeante, en générale ne se fait pas valsée en fonction du parti au pouvoir (Un seul véritable chef Le roi). Les bonnes personnes aux bons postes.

o  Plateformes Offshore : Le Maroc, la Tunisie et le Sénégal sont les pays qui surfent sur la vague des calls center, mais le Maroc est loin devant quand il s’agit de de plateforme d’assistance informatique, de tenue comptable. Les grands groupes d’audit et d’expertise comptable en France délocalisent pour le moment certaines parties « ingrates » de leurs taches au Maroc.

o  Son industrie de textile : Entre 2012 t 2013 on estime les exportations de l’industrie du textile à DH à 4,4 milliards, soit 255 milliards de fcfa environ.

o  L’Aéronautique et spatial : Secteur en devenir, Bombardier vient de s’y installer   

o  Automobile : Le nombre de voitures neuves vendues au Maroc est en moyenne de 10 000 (toute catégorie confondue) par mois. Pour le moment on parle de Laraki, bientôt on parlera d'un constructeur qui pensera à automobililiser l’Afrique, lorsqu ce dernier s’y installera... Oui j’oubliais Renault a inauguré en 2012 une usine au Maroc (on peut parler de Seneauto pour le plaisir de parler nous au sénégal)

o  Sa médecine est comme le reste de l’économie elle se modernise et fait office de référence en Afrique. Pour l’anecdote, c’est qu’ils sont nombreux les médecins marocains à avoir été formés au Sénégal. Et dans le même temps on donne la parole au Sénégal aux charlatans à des heures de grande écoute

o  Agro-alimentaire : Un secteur en pleine mutation notamment avec les IDE (investissements directs à l’Etranger) français qui se sont élevés à 1,16 milliards d’€ entre 2001 et 2006

-         Son agriculture : Au Sénégal on connaissait les oranges marocains, maintenant c’est autour de la tomate marocaine, de la pomme marocaine, du raisin marocain, de l’olive marocaine…

Se comparer à ce pays nous permettra de nous mettre à niveau…. Je l’espère en tout cas, car les APE si leur signature se confirment ne nous laisseront pas le temps de nos mettre à genoux, ils vont nous égorger dans notre sommeil (comme gno ngui nélaw ba légui)…

 

Je ne vais pas parler des tares du Maroc, car il y en a mais je pense que ce soit le sujet.

 

Sur ce, tout ce que je dis n’engage que moi, bien évidemment au moment où je l’écris.

 

 L'auteur  mbourou pain
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
mbourou pain
Blog crée le 08/12/2012 Visité 210588 fois 43 Articles 8614 Commentaires 3 Abonnés

Posts recents
SDE - SONES ... Le dessous des cartes
Serie 2 - Apprendre à se faire peur - Ces géants d\'internet
Serie - Les Doméros : Episode 1 l\'IPRES
10 000 Questions ?
Création d\ entreprise ... Idée 1, style blablacar
Commentaires recents
Les plus populaires
La lutte : comment en faire un secteur performant de notre économie
Cancer du sein : Et si on parlait de la véritable cause : Les méthodes contraceptives
Des incompétents à la tête de nos conseils d'administration
Le pétrole Sénégalais, et si on en parlait.....
Ecobank où un nouvel « Air Afrique » : Crash d’une banque annoncé.