Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Le pétrole Sénégalais, et si on en parlait.....

Posté par: Mbourou pain| Samedi 26 juillet, 2014 05:55  | Consulté 10312 fois  |  31 Réactions  |   

 

Le pétrole sénégalais et si on en parlait …

 

Le Sénégal comme la Guinée Bissau, le Mali et certainement la Mauritanie … sont des pays dont leur sous-sol recèle du pétrole. En quelle quantité ? Je n’ai pas la réponse,… pas encore.

 

Pour le moment, de source officielle, le Sénégal disposerait d’un gisement offshore de pétrole lourd avec des réserves estimées à environ un milliard de barils dont 650 millions de tonnes exploitables (cf remi.com 21-02-2008). Pour reprendre  le site ouestaf.com, selon le directeur exécutif de Cairn Energy (société qui est en charge de l’exploitation de ce gisement), le potentiel est de plus de 1 milliards et demi de barils (soit au moins 50% de plus que ce déjà annoncé)

La société va investir (ou à déjà investit) 90 millions de $ dans cette exploitation, ce qui lui confère (naturellement) 65% des parts des 3 blocs à exploiter. La société Far Limited recevra 25% des parts et Pétrosen la société Sénégalaise recevra 10 % des parts.

En Irlande (Pays d’une superficie de 70 273m² et de 4,7 millions d’hbts en 2012), nous apprenons qu’un important gisement de pétrole a été découvert au large du pays. On estime que ce gisement a un potentiel de 280 millions de barils pour une valeur de 30 milliards €  (www.guide-irlande.com   janvier 2013) et ce gisement devrait permettre à l’Irlande de sortir de la crise. La loi Irlandaise prévoit une redevance minimale de 25% de tous les profits liés à un gisement de pétrole. En Angleterre, apparemment ce taux avoisine les 50%. Avec ce gisement en Irlande, on commence déjà à parler de puissance pétrolière. Pour les travaux de forage, près de 500 millions € ont été dépensé.

 

L’Irlande va sortir de la crise avec 280 millions de baril et le Sénégal avec ses un milliard de barils (sous-estimé bien sûr, on doit être 3 à 4 fois plus dans la réalité, sinon 10 fois plus : c’est juste comme ça que les Occidentaux fonctionnent avec nous autres noirs) nous parle de réduire la pauvreté… Non pas éradiquer, non pas se développer mais réduire la pauvreté….

500 millions d'euros investis en Irlande pour 280 millions de barils et au Sénégal ce sera 90 millions de $ (moins de 70 millions d'euros) pour 1 milliards et demi de  barils... Je sais que je n'ai pas toutes données mais quand même !!!

Ce qu’il faut savoir c’est que rarement deux entreprises occidentales s’affronteront sur le continent Africain (en améliorant leur proposition) pour gagner des marchés. Je dirais même JAMAIS. C’est depuis la conférence de Berlin, ce qui fait que les offres sont tirées vers le bas. Et depuis l’arrivée de nouveaux pays comme la chine, les lignes semblent bouger (de peu d’ailleurs).

 

Mes commentaires …

 

-         Les taux restent des taux (taux de taxation de la redevance, on peut dire 90% du bénéfice. Si les montages fiscaux permettent de toujours rester déficitaire et bien rien ne sera payé), ce qui compte au final c’est combien de milliards rentrent dans les caisses de l’Etat chaque année et comment sera utilisé cet argent? De grâce prévoyait une répartition qui oriente au moins 60% vers la réalisation d’infrastructures.

-         Les redevances ne doivent pas être fixes. On peut exiger une redevance minimum avec une partie variable indexée sur le prix du baril sur le marché international (et non as le prix de vente du baril de la société)

-         Le résultat de la société devra être calculé (ou estimé pour le calcul du résultat fiscal) sur le prix du baril sur le marché international et non sur le prix de vente réellement déclarée a l’entreprise. Car rien n’empêche de vendre dans un premier temps à une filiale basée dans un paradis fiscal à un prix dérisoire pour ne pas payer d’impôt au Sénégal. Le Sénégal est un pays de droit et notre fiscalité nous l’adoptons comme nous voulons.

-         Que la société soit auditée par des cabinets d’audit basés au Sénégal avec un roulement tous les 6 ans (pour ne pas créer un lien de dépendance) et le rapport d’audit devra être présenté à l’assemblée nationale, puis lu à la télévision (pour tous les enjeux que ça représente)

-         On ne doit pas donner à une seule firme l’exploitation de tous les puits, il faut créer la concurrence (des Entreprises Chinoises, Indiennes, Kenyanes dans la danse) et laisser la possibilité aux Sénégalais de souscrire ne serait-ce qu’à hauteur de 30 % dans le capital de ces Sociétés et l’Etat devra détenir de son coté 21%.

-         Le recrutement à tous les niveaux devra respecter le quota de 50% minimum de Sénégalais, et quand la compétence Sénégalaise est inexistante, l’entreprise a deux ans pour former les Sénégalais dans ce domaine… Pour le recrutement des cadres, l’excellence devra primer et donc aucune nomination présidentielle ne doit être possible. Des tests d’aptitude devront être menés et on peut par exemple si c’est possible avoir un quota pour celles et ceux qui sortent de grandes écoles ou qui ont des diplômes reconnus (Hec, Ponts et chaussées, mines, Esp  Thiés et de Dakar, diplômés d’expertise comptable et de commissariat aux comptes, MIT, Harvard … ma culture est limitée, désolé)

-         On peut trouver des mécanismes pour que l’argent de ce pétrole aille à 70% au financement de projets d’infrastructures structurants : Trains, Electricité, Route, Industrialisation de l’agriculture, Eau potable pour tous …

-         Il y ‘en aura suffisamment pour tout le monde mais si on  n’y prend pas garde comme d’habitude certains (les mêmes politiciens, les mêmes patrons de média, les mêmes marabouts) se feront un malin plaisir de détourner les fonds et les déposer dans les mêmes banques Suisses et ce n’est pas la Suisse qui va s’en plaindre.

-         Nous venons d’emprunter des sommes colossales au nom de l’Emergence si on n’arrive pas à rembourser dans un futur proche (je crois que c’est 10 ans au plus) les montants empruntés (ce qui arrivera certainement vu l’incapacité de Macky à mener un projet concret). Déjà que nous ne détenons qu’une part infime dans les sociétés, il nous sera exigé de vendre les parts de l’Etat dans toutes les sociétés où il est présent. J’ai tellement peur de ces emprunts, car ils seront indéniablement la source de nos malheurs dans les 15 prochaines années (et tout peut y passer : cession des terres arables, cession de concessions pour l’exploitation de mine, Signature de licences de pêche,  autorisation de cultures OGM, …)

-         Un autre Sénégal est possible … j’y crois en tout cas. J’espère juste que l’électrochoc ne viendra pas d’une guerre civile car c’est ce qui se profile…

 

Tout ce que j’écris n’engage que moi …. l'article a été préparé il ya quelques mois...

 

Lu sur le net aujourd'hui :

Nous savons que les eaux sénégalaises au large de la Casamance avaient été repérées par diverses sociétés pétrolières comme sources potentielles de pétrole, le fameux « or noir ». Ce qui est un peu moins connu est l’engouement de ces dernières années pour les côtes de Rufisque et Sangomar.

En effet, la société Cairn Energy (entreprise de production et de distribution d’énergie basée au Royaume-Uni) a récemment conclu un contrat avec la société Transocean, pour la location à long terme d’une plateforme pétrolière Cajun Express. Or, la fameuse plateforme pétrolière est arrivée à notre bon port dakarois il y a peu de temps. Le lancement du forage « off-shore » (forage en mer profonde) sur deux des 3 blocs ciblés, à savoir celui de Rufisque, Sangomar et Sangomar Deep, devrait être lancé très bientôt.  http://www.environnement-afrique.com/forage_rufisque.php#.U9M_C6FOKP8

 L'auteur  mbourou pain
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (31)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Xeme En Juillet, 2014 (10:53 AM) 0 FansN°:1
Le pétrole du Sénégal, c'est maintenant le domaine réservé d'Alioune Sall.
Anonyme En Juillet, 2014 (11:27 AM) 0 FansN°:2
Le president de la republique qui fut directeur de petrosen et ministre de l'energie est dans le secret.il a fait de son frere journaliste exploirateur de petrole et lui a octroye une concession
Reality En Juillet, 2014 (12:23 PM) 0 FansN°:3
Meme avec 120 milliards de Bariles de petrole , notre pays le senegal ne va jamais ce developer..
Les 50% des revenues vont aller aux exploiteurs(les occidentaux), les autres 50% des revenues seront volées par(le gouvernement) le president et ses minitres pour financer les campagnes electorales et corrompre la population, qui vont leurs permettre d'etre élus et réelus.Et evidement les Marabous(soit disant chef religieux ) et les chef coutumiers vont recevoir leurs part de la corruption au moins 18% prevenant des 50% du gouvernement. C'est un trés bon strategie de corromptre les marabouts et les chef coutumiers, pour que les sous disant Talibés votent pour re-élir les politiciens corrompus sous l'ordre de leurs corrompus marabouts . Et aussi en cas si la population qui toujours souffre de pauvrété et de misére , se revolte contre le gouvernement, ces marabouts et chef religieux corrompus vont sortir pour clamer le peuple avec leurs messages de "Paix".

Le Senegal est un pays avec :
-Un peuple corrompus, illitré, indiscipliné et ignorant.
-Des politiciens corrompus et menteurs
-Des agents de l'ordre puplic corrompus
- Des chef religieus(marabouts) et des chef coutumiers ,tous corrompus et Hipocrites.

*** Avec ça, jamais notre pays va devolopper **
Baye En Juillet, 2014 (00:14 AM)0 FansN°: 1452468
tu sais des imbecile commme toi sont negaif bienvraie que les politicien son conrompus mais le petrole poura aporte quelche ala nation nous Somme pas des illetre comme vous le pensé c est pas la coruption qui peux empecher le devolleppememt c est conrompus la c est qui devont les chasse nous noussomme eveilles les choses commence a changer mais imbéciles comme toi ne peuvent s en redre compte le devollepement es tres simple c est cultive ce que nous manger se soigner c est erradique la provrete et si on mets no forcé sur l agricultura on soulagera les population de la depandance
Oohhllaa En Juillet, 2014 (08:19 AM)0 FansN°: 1453760
Hey Baye, Reality a tout a fait raison..il a parfaitement raison.. Ne te fache pas c'est la realité.. force est de connaitre que nous les africains y compris le senegal ,nous sommes pas civilisés ni malins pour pouvoir distinguer , reconnaitre la verité et la raison et nous sommes pas pret de l'accepter , et ca , c est par ce ke nous sommes pas encore civilisés pour implimenter des lois et les respecter . cest pour cela qu'il ya la guerre dans tous les pays africains qui sont riches en ressources miniéres et pétroliére .
Ici dans cet pays , les marabouts , les chef coutumiers et les politiciens sont au desus de la loi, il peuvent faire n'importe koi y compris volé l'argent du pays, et rien ne leurs arrive... ces gents ont volé tous les milliars du pays et malgré ca , certaine partie de la population continue toujous à les supporter ..Donc la population aussi est folle , hypocrite ,corrompue et ignorante ..
En general, l'africain y compris le senegalais, comme toi Baye ,a une capacité d'analyse et de raisonement trés trés limités, voire nulle . cest pourkoi tu ne pe pas voir ni la raison la verité et ni les accepter.
Anonyme En Juillet, 2014 (14:58 PM)0 FansN°: 1453111
Obrigada pelo menos você fala verdade
Anonyme En Juillet, 2014 (12:49 PM) 0 FansN°:4
c pour la France! tu crois pkoi ils sont au Sahel (le mali a denormes gisments petroliers)et sement la merde la bas Avec les touaregs...comme pour le Senegal je crains kon risque de nen tirer aucun Profit...le Senegal a a peine 5% des recettes de l'or...! Triste realite, tristes dirigeants, incapables, soumis...
Anonyme En Juillet, 2014 (13:20 PM) 0 FansN°:5
Je pense qu'il va falloir mettre le pays à FEU et à SANG pour limiter les dégâts ... Histoire de faire comme l'Angola ... La paix des braves après une bonne dose de guerre civile...

Ils ne veulent que ça et ben ils l'auront... Fuck JAMM, JAMM ba cagne nos petits freres meurent en prenant les pirogues et ça ne semble nullement le déranger, ni eux, ni ces maraboutons à deux balles.
Jojo En Juillet, 2014 (15:51 PM) 0 FansN°:6
les premiers forages de recherches avaient montré que le pétrole au large de la Casamance était de mauvaise qualité......ne rêvons pas trop vite !
Anonyme En Juillet, 2014 (16:56 PM)0 FansN°: 1451910
En même temps ça peut une stratégie pour le payer moins cher .... n'est-ce pas ?

Il est aujourdd'hui possible avant de forer un puit de connaitre la consistance exacte du petrole (densité, etc...). Donc nous faire croire qu'il est de mauvaise qualité n'est à mon avis qu'une ruse de plus pour devisser le prix .. Eh oui il faut avoir travaillé avec eux pour bien les connaitre...
Aldebaron En Juillet, 2014 (09:40 AM)0 FansN°: 1453830
Anonyme, Est ce que tu sais de quoi tu parles toi!
Au Senegal y a des ingenieur spècialisè en hydrocarbures qui ont fait leurs etudes au sènègal puis en europe et font partie des major de leur promotion que ce soit en explo, gèophysiq, reservoir engeering, alors quand tu dis nous faire croire que le petrole est de nauvaise qualitè c'est vraiment insulter ces gens. Excuse moi mais faut pas donner des mauvaise info aux gens. quand tu dis connaitre la consistance du pètrole avant de forer?????????? t'en est sur la???? donne nous un exemple ou cas. Personne ne peut te le dire a moins de faire des tests sur le pètrole physique et des ètudes de gèochimie. nôubli pas on est en offshore
Papa En Juillet, 2014 (18:44 PM)0 FansN°: 1453243
qui peut m' eclairer?le gisement dont on parle ici est celui du sud du pays ou celui de la zonede rufisque Dakar.merci
Anonyme En Juillet, 2014 (22:05 PM) 0 FansN°:7
si j'etais president, je naurais jamais signe un contrat pour laisser une entreprise d'une puissance etrangere exploter nos ressources. il faut savoir que ces ressources appartiennent au peuple; et c 'est a nous d'en tirer 100% profit. Parce que nous avons un retard cote technologie, nous avons le reflexe de vendre nos ressources, de continuer a laisser betement les colons exploter nos richesses. moi je dis que ce nest pas intelligent et ca ne nous meneras nullepart.
ca ne sert a rien du tout, il vont venir, pomper, nous donner quelque sous pour contruire deux ou trois routes, remplir les caisse de l'etat pour un petite periodes ou les fonctionnaires recevront une petite augmentation, financer quelque campagne...
et quand ils auront finit de pomper ils s'en irons, et nous nous retrouverons aves des eaux sans poissons, des traveaux encore en chantier, et de grands degats sur le plan echologique...
Anonyme En Juillet, 2014 (22:12 PM) 0 FansN°:8
donc je pense que c mieux de laisser ce petrole tranquille, envoyer les meilleurs senegalais se former dans le domaine dans les grandes ecoles, monter un plan de financement pour exploter cela, c'est mieux que de juste beneficier d'un pourcentage qui ne nous servira au finisch a rien. ce n'est pas important le temps que ca prendra L'essentiel c'est de reussir a le faire, c'est comme ca que les autres ont reussie pour leur generation future...
Loxsoal En Juillet, 2014 (02:19 AM) 0 FansN°:9
Pourquoi ne pas copier betement et mechamment l'exemple du venezuela ??????
Il existe d'autres voies, le venezuela l'a prouvé!
Galsen En Juillet, 2014 (11:29 AM)0 FansN°: 1453946
Comme la dit Gbagbo les africains ont trop peur de prendre des initiatives ...
Galsen En Juillet, 2014 (11:29 AM)0 FansN°: 1453948
Gbagbo
Galsen En Juillet, 2014 (11:30 AM)0 FansN°: 1453950
Comme la dit Gbagbo les africains ont peur de prendre des initiatives ...
Anonyme 2 En Juillet, 2014 (05:04 AM) 0 FansN°:10
Pourquoi croyez vous qu'il y a occupation au nord du MALI par les islamistes et autres séparatistes? C'est la richesse du sous-sol qui attire l'appétit de tous ces vautours et charognard la France y compris.
Anonyme En Juillet, 2014 (06:42 AM)0 FansN°: 1452854
Tu as parfaitement raison ... En plus du pétrole il ya aussi de l'Uranium. Qui dit uranium, dit Aréva et qui dit Aréva dit souffrance pour la population... Demandez aux Nigériens, ce qu'ils ont gagné en une année avec leur pétrole, ils ne l'ont jamais gagné avec l'uranium depuis 20 ans....
Après les Sénégalais doivent etre vigilents sur la redistribution de la manne pétrolière et ne doivent pas laisser aux politiciens de se partager à eux seuls l'arget qui peut en être tiré... Ifrastructures lagnou wakh,..., centrer le débat sur la transparence de l'argent encaissé et sa redistribution : Investir rek dans les infrastructures, sinon ils sont capable de faire revivre le Sénat, d'allouer plus de fonds au CESE, au prédident de lassemblée nationale, d'augmenter les salaires et avantages des maires et aux conseillers municipaux...
Anonyme 2 En Juillet, 2014 (08:16 AM) 0 FansN°:11
D’ailleurs, la cartographie actuelle des sanctuaires terroristes et des méga-attentats les plus récents du Moyen-Orient, de l’Asie centrale et de l’Afrique coïncide d’une manière millimétrique avec celle des futurs projets énergétiques. Certains états occidentaux anticipent ainsi leurs futures carences énergétiques alors que les orientaux eux anticipent l’après pétrole. A cet effet on assiste à une montée en puissance des milices gouvernementales, des « escadrons de la mort d’Etat » (intégrés aux Forces spéciales et aux services secrets comme le Qatar en Libye), déploiement transnational de faux-maquis islamistes (Aqmi, Mujao, Ansar Dine, Boko Aram) en tant que filiales officieuses des services secrets de nombreux pays occidentaux et orientaux. Cette montée en puissance concerne curieusement autant les « démocraties disciplinées » contemporaines que les régimes autoritaires et les juntes militaires (dictatures, oligarchies ultra-conservatrices, théocraties pseudo-constitutionnelles (islamistes) etc…) de l’hémisphère sud et du Moyen-Orient.
Toubabclaude En Juillet, 2014 (11:39 AM) 0 FansN°:12
de toute façon c'est toujours les mêmes qui mangent le gâteau les hommes politiques( blanc ou noir)et le peuple qui crèvent la faim ........!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Cayor En Juillet, 2014 (14:16 PM) 0 FansN°:13
Bonjour mon ami, je sais que tu es dans le milieu du pétrole car ton article le montre.Nous sommes des sénégalais spécialisés dans l'exploitation et l'exploration pétrolière, je demande à l'état de nous impliquer sur toute la chaine car nous aimons notre pays et nous connaissons le métier. Actuellement dans le bateau qui se trouve au large il n'ya que des ouvriers étrangers qui y travaillent car les exigences du point de vu formation en sécurité et langue n'existent pas encore des spécialistes sénégalais. Nous voulons prendre les devants ouvrir cette école au sénégal en prenant des sénégalais avec bourse à l'appui. On doit nous meme gérer nos richesses c'est pourquoi je conseille aux sénégalais d'etre vigilents. Je remercie l'auteur de son article pertinent.
DIAW En Juillet, 2014 (16:12 PM) 0 FansN°:14
VRAIMENT L'AUTEUR A ETE PERTINENT MAINTENANT IL RESTE A SAVOIR COMMENT FAIRE POUR EVITER QUE CES OCCIDENTAUX EN COMPLICITE AVEC L'ETAT DE NOUS VOLER NOTRE RICHESSE.ET SURTOUT IL FAUT QUE LE SENEGAL NE PRECIPITE PAS L'EXPLOITATION MAIS DE FORMER DES JEUNES INGINIEURS ET TECHNICIENS POUR CELA.
Foki En Juillet, 2014 (18:35 PM) 0 FansN°:15
qui peut m' eclairer.le gisement dont il parle ici est celui de la casamance frontaliere de la guinee Bissau ou celui de la region du cap vert je veux dire rufisque et Dakar merci
Aldebaron En Juillet, 2014 (09:26 AM) 0 FansN°:16
Salut¨! Foki t'as raison de demander de quel pétrole il s'agit.
Je crois qu'il faut mettre les choses dans leur context et etre plus précis.
Il y a le Sènègal comme vous dites ou cairn est entrain de forer actuellement en offshore mais ce qu'il faut preciser c'est que c'est de l'exploration et on ne peut pas parler de découverte d^hydrocarbures sans avoir rencontrer de shows lors du forage et encore il faudrait qu'il soit economiquement exploitable dépendant de la densitè de la taille du gisement et d'autres facteurs. Il y a aussi les gisements lourds au large de la casamance qui est géré en commun avec la guinèe Bissau car c'est une zone commune. du petrole lours a ètè traversè par certains puits mais le gisement n'est pas economiquement exploitable et d'apres mais info l'explo continu et cible le pètrole leger
Faut etre positif et ne pas voir tout en noir,au senegal il y a egalement de hauts cadres et des hommes integres et surtout des ingenieur spècialisés dans le domaine des hydrocarbures explo, reservoir engeneering et j'en passe
Anonyme En Juillet, 2014 (13:08 PM) 0 FansN°:17
Article très pointu et très réfléchi! essayons de centrer le débat avec des idées et éviter de s'insulter à longueur de journée sans y tirer intérêt. La corruption est présente partout même dans les grandes puissances où les lobbies dictent leur loi sur bon nombre de politiques stratégiques. Ceci ne veut pas dire qu'il faut cependant pas la dénoncer, oui il le faut mais c'est avec des solutions stratégiques basées sur une bonne concertation qu'on pourra efficacement amoindrir ses effets. De grâce faisons des propositions loyales et dans la courtoisie pour garder la qualité du débat.
Ngoor123 En Juillet, 2014 (13:35 PM) 0 FansN°:18
JE CONNAIS OU SE TROUVE LE GISEMENT DE PETROLE TERRESTRE AU SENEGAL. UN PETROLE DE QUALITE FACILE A EXPLOITER
Ngoor123 En Juillet, 2014 (13:36 PM) 0 FansN°:19
JE CONNAIS OU SE TROUVE LE GISEMENT DE PETROLE TERRESTRE AU SENEGAL. UN PETROLE DE QUALITE FACILE A EXPLOITER
Maïmoune En Juillet, 2014 (19:54 PM) 0 FansN°:20
"La loi Irlandaise prévoit une redevance minimale de 25% de tous les profits liés à un gisement de pétrole. En Angleterre, apparemment ce taux avoisine les 50%".


Et pour les pays de nègres : Gabon, Congo, Guinée Equatoriale les Européens leur donnent des miettes et ils sont heureux ! Nous devons savoir dès maintenant si ces mêmes conditions octroyées à ces pays d'Europe sont les même pour le Sénégal, sinon il faut aller chercher les investisseurs qui voudraient donner les mêmes. Ahmet Sékou Touré avait raison, dans ces conditions vaudrait mieux ne pas exploiter ce pétrole pour si peu donné au Sénégal !
Maïmoune En Juillet, 2014 (20:01 PM) 0 FansN°:21
Découverte gigantesque de pétrole en Israël ! – par Jean-Patrick Grumberg

Share
C'est presque un scoop, l'information a encore été très peu diffusée, et c'est une nouvelle euphorisante.
Israël a découvert un gisement de pétrole tellement important que la dépendance du monde pour le pétrole de l'OPEP pourrait bien arriver à sa fin, et même détruire l'OPEP, qui, depuis 1973, fait chanter l'occident au rythme de ses caprices.

Il s'agit d'une réserve de 250 milliards de barils de pétrole, encapsulés dans la roche, soit plus que les énormes réserves de l'Arabie Saoudite ! Et le chiffre pourrait bien atteindre les 500 milliards de barils !
Pour éviter toute confusion, je précise que cette information ne fait pas doublon avec la découverte de deux très importantes réserves de gaz naturel dans les eaux territoriales israéliennes, en Méditerranée, dont nous avons déjà plusieurs fois parlé sur Drzz.fr, et qui vont alléger la dépendance énergétique du pays et générer un marché export très fructueux.

L'extraction de ce pétrole demande la mise en oeuvre d'une technologie extrêmement complexe et sophistiquée – là où précisément les israéliens excellent. Selon les informations, une grosse équipe de chercheurs est en train d'en finaliser la mise au point. Leur coût, puisque l'extraction de pétrole est directement liée au prix du marché, est rentable à partir d'un baril entre 30 et 35 dollars (le baril est en ce moment à 98...

Ajouter un commentaire

 
 
mbourou pain
Blog crée le 08/12/2012 Visité 213921 fois 43 Articles 9393 Commentaires 3 Abonnés

Posts recents
SDE - SONES ... Le dessous des cartes
Serie 2 - Apprendre à se faire peur - Ces géants d\'internet
Serie - Les Doméros : Episode 1 l\'IPRES
10 000 Questions ?
Création d\ entreprise ... Idée 1, style blablacar
Commentaires recents
Les plus populaires
La lutte : comment en faire un secteur performant de notre économie
Des incompétents à la tête de nos conseils d'administration
Cancer du sein : Et si on parlait de la véritable cause : Les méthodes contraceptives
Ecobank où un nouvel « Air Afrique » : Crash d’une banque annoncé.
Le pétrole Sénégalais, et si on en parlait.....