Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Les nouveaux immigrés .... Et si on en parlait

Posté par: Mbourou pain| Samedi 05 janvier, 2013 14:01  | Consulté 8714 fois  |  38 Réactions  |   

On peut estimer que j’utilise des raccourcis clavier du genre Ctl C + Ctl V …..

L’immigration : Un des nouveaux fléaux de l’Afrique. Les nouvelles cibles : Les Etudiants pour la plupart, les travailleurs qualifiés et les autres (qui sont de moins en moins nombreux en France, en Angleterre au Canada, aux Etats Unis).

-          Les Etudiants : Le profil de l’étudiant est en général « les meilleurs des classes de terminal (les 3 ou 5 premiers selon les années), les meilleurs DUT, les meilleurs licenciés, les meilleurs maitrisards, les meilleurs ingénieurs, les meilleurs, toujours les meilleurs  et de temps en temps quelques chanceux (Mais comme dirait PLG, la chance est une question de talent). Déjà nous remarquons qu’une première sélection est effectuée et quelle sélection!

o    Parmi ceux là, combien arriveront à s’adapter à leurs nouvelles conditions de vie (car peu bénéficient de bourse ou d’aides financières de l’Etat), combien ont déjà quitté le cocon familial, combien avaient déjà gouté «  à la liberté » de vivre sans parents de pouvoir sortir et rentrer à n’importe quelle heure ? Au final on peut se demander combien feront de bonnes études (sans compter ce qui ne seront jamais diplômés), combien auront finalement les diplômes pour lesquels ils sont « partis ».

§  Et parmi ceux qui auront des diplômes valorisants (Vraies écoles de commerce, Ecoles d’ingénieurs, les diplômés de finance, de comptabilité, d’informatique,… en gros les diplômes qui forment à un métier pour lequel il ya un réel besoin de main d’œuvre…), combien se décideront à rentrer : La délicate question ! Retourner au Sénégal sans expérience c’est très risqué (au-delà de toute considération patriotique), surtout si on est issu d’une famille modeste (ce qui constitue la majorité de étudiants immigrés des années 90 – 2000). Toujours et encore les meilleurs (dans le même lot les chanceux) arriveront à « tirer leur épingle  du jeu » et trouver un travail qui au début est à la hauteur de leur espérance mais très vite certains vont vite déjanter car à certains postes il faut avoir la couleur locale (ce n’est pas forcement le cas de tout monde, certes, les exceptions confirmant la règle). Les autres pour s’être « trop acclimater » n’oseront pas rentrer, se marieront et vivront dans le pays hôte tout bonnement et très simplement. En même temps à quoi bon de rentrer  dans nos pays où le salaire quand il y’en a ne nourrit pas son homme… Dakar est une ville chère, …, ha !!! tu viens de le découvrir, alors que chaque année tu revenais en vacances… Pour ceux qui avaient pour ambition de rentrer avec un peu d’expérience (ça se déroule en général de la sorte …..) : tu cherchais juste un peu d’expérience, mais depuis 5 ans tu travailles, tu viens de te marier avec une Sénégalaise (ou un Sénégalais) bon teint et tu as un enfant et le meilleur c’est tu fais des missions en Afrique (oui un noir est mieux accepté par ses compatriotes, l’un des objectifs de ton immigration c’est ça aussi, un noir qui va travailler chez les noirs pour le compte du blanc, …., ça ne vous rappelle rien), mais dans ta petite tête tu penses toujours que tu vas rentrer (comme l’ont fait nos parents qui sont finalement rentré …. Confiné s dans un cercueil)… Quand ? Temps yi rek mais en réalité Yallah rec kham ….

·         Sur  100 qui ont eu la chance de partir (c’est à dire être parmi les meilleurs en Terminal) combien sont rentrés au Sénégal soit avec les diplômes qu’il faut, soit avec les diplômes et l’expérience qu’il fallait. Et sur 100 « partis » combien ont eu leur rêves brisés, combien ne passeront plus jamais au Sénégal plus de 1 mois… ?

Quand tu réussis (diplômes et autres) tu leur sers de main d’oeuvre et si tu ne réussis pas (pour y raisons) ils auront privé du continent de ses meilleurs éléments … Les grandes puissances se déploient à une très grande vitesse surtout que depuis la Chine est rentré dans le jeu … L’Afrique, encore l’Afrique, toujours L’Afrique avec les traitements toujours aussi avilissants.

L’Etat débourse des milliards pour l’éducation (investissement dont la rentabilité n’est visible que dans le long terme). Pour qu’une personne atteigne le bac, l’Etat a dépensé combien ? Si vous êtes à l’UCAD vous vous trouvez assez nombreux, vous les étudiants, mais regardez derrière vous le nombre de vos camarades de promotion qui sont arrivés à votre niveau, du chemin vous en avait fait et très sincèrement vous pouvez être fiers. Au moment ou le financement de l’Etat doit être massif, structuré, bien orienté et pragmatique, mais c’est à ce moment que l’Etat devient amnésique plus de cohérence dans sa politique et là peut commencer le grand pillage des pays développés. Le piège tu te rendras compte de ce piège que constitue cette « main tendue au nom de la coopération entre les pays du Nord et ceux du Sud» en général un peu trop tard, toujours un peu trop tard comme le flic qui arrive toujours après le braquage. Etudiant en quête de savoir et de lendemain meilleur se retrouve embarqué dans ce voyage du non retour pour la plus part… Comme aux temps anciens….

Cette immigration telle qu’elle se fait actuellement nous maintien dans notre état actuel de pauvreté. Ceux qui sont à l’extérieur, ils font quoi … ils envoient (l’expression commune). Ce qui est de l’assistanat pure et dure, et au final n’apporte rien de manière concrète au pays sinon à inciter plus de jeunes à partir et participe à l’inflation que connait notre pays. Oui ça participe à l’inflation en mettant de l’argent « facile », disponible et prêt à la consommation (très rarement à l’investissement)… Et aucun économiste digne de ce nom ne peut me démentir. Dakar est l’une des villes les plus chères au monde… L’Etat (un Etat intègre je pense bien) aurait du trouver un moyen de « taxer » cette manne financière justement pour financer autoroutes, rails (les Marocains vont bientôt pouvoir voyager en TGV), l’agriculture, la transformation et la conservation des produits agricoles, la pisciculture, …. Faciliter la liaison Dakar Bamako, Dakar Bissau, Dakar-Conakry, Dakar-Abidjan…

Et dans tout ça quelle est la part de responsabilité de nos gouvernants ? Quelle est notre part de responsabilité en tant que Sénégalais lambda ? En cette nouvelle année je fais un big up à tous ces docteurs, maitrisards, ingénieurs, les « finalement non diplômés » (hautement brillants avant)qui finissent par être vigils, pompiste, chauffeur de taxi, livreurs, serveurs .. A tous ceux qui se sont finalement mariés (sans amour) par manque d’alternative …A tous ceux qui vivent des situations inénarrables, à tout ceux qui ont su ou pu s’en sortir avec les louanges (qui sont rentrés ou restés), à tout ceux là je leur dit Bonne et heureuse année …

Tout ce que j’écris n’engage que moi … au moment où je l’écris bien évidemment.

 L'auteur  mbourou pain
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (38)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Janvier, 2013 (22:46 PM) 0 FansN°:1
Interessant. C'est quoi l'alternative tu penses?
Macky En Janvier, 2013 (23:39 PM)0 FansN°: 585925
Je pense qu'il veut appeler à une prise de conscience sur la fuite des cerveaux et des forces vives de la nation en général. Il demande à ce que l'état, les étudiants et leurs familles fassent de leur possible pour qu'il y ait réinvestissement dans le pays. Personnellement, une fois que j'aurai obtenu mon diplôme inchallah, je compte rentrer au pays pour y trouver un travail. La vie dans les pays occidentaux, loin de la famille, ne m'enchante guère.
Boubacar En Janvier, 2013 (10:41 AM)0 FansN°: 586708
en tout cas l'État doit revoir tout ça.c'est vraiment inadmissible de se former dans son pays puis allé servir un autre pays.
Pascal  En Janvier, 2013 (18:00 PM)0 FansN°: 587517
je compte faire de meme mon frere...moi aussi je suis étudiant boursier du gouvernement sénégalais à l'étranger...j'invite tout mes condiscipples à chercher à rentrer au moment venu...le sénégal ne sera jamais construis par les occidentaux encore moins les chinois et il n'y a pas mieux que d'etre chez soit...Idrissa Seck disait: la vie d'un homme meme d'Etat est une insignifiance au regard du destin d'une nation
Jeepson En Janvier, 2013 (02:16 AM)0 FansN°: 586085
la solution c'est l’énergie encore une fois de l’énergie.....juska l'extinction du soleil
le Sénégal est en retard de 40?....est il le restera bien encore car si je reprend un de vos passage "L’Etat (un Etat intègre je pense bien) aurait du trouver un moyen de « taxer » cette manne financière justement pour financer autoroutes, rails (les Marocains vont bientôt pouvoir voyager en TGV), l’agriculture, la transformation et la conservation des produits agricoles, la pisciculture, …. Faciliter la liaison Dakar Bamako, Dakar Bissau, Dakar-Conakry, Dakar-Abidjan…" pour y parvenir il faut de l’énergie et bcp d’énergie et pour couronner le tout la senelec peine à satisfaire nos besoins énergétiques.
Anonymekkkkk1 En Janvier, 2013 (00:09 AM)0 FansN°: 588136
moi,je suis un cas de ces senegalais qui etaient partis pour revenir mais aprés 18 ans je crois que je n'ai plus ma place au senegal en plus une ville comme dakar á cause de l'especulation inmobiliere et l'argent volé a fait que tu ne peux meme pas te louer une maison sans parler d'acheter dakar est plus cher que berlin en parlant de logement et sans parler d'installer une entreprise moi j'ai de l'experience mais pour fonder une entreprise mais quand je pars en vacances je vois que les senegalais la plupart du temps sont assis entrain de se lamenter au lieu de mettre en place des idées et de developper le pays ,tout le monde aspire au gouvernement personne n'aspire á investir et aussi faire du sacrifice ,c'est pas mal de penser au retour mais surtout avoir des idées claires sur ses projets moi pour le moment je ne parviens á rien faire au pays.
Blackmind En Janvier, 2013 (14:27 PM)0 FansN°: 586998
l´alternative c´est un grand programme de retour mené par l´état par la création massive d´emploi et la dynamisation du secteur industriel par exemple, rien ne peut être fait sans une volonté préalable des autorité publiques (subventions pour la création de nouvelles entreprises) les superdiplomés sont prisonniers de leur qualification en Europe et aux states (on n´investit pas dans des études chères aux prix de sacrifices de la part de la famille pour aprés rentrer sans aucune assurance de trouver un travail digne de ce nom et surtout d´une indépendance financière totale) chose qui ne fait pas défaut en occident.
Sama En Janvier, 2013 (23:16 PM) 0 FansN°:2
merci grd li nga wakh yeup deug-la, à toi aussi bonne année
Constat d'un Sénégalais En Janvier, 2013 (23:24 PM) 0 FansN°:3
Au début "immigration un des nouveaux fléaux de l'Afrique" c'est loin d'être un nouveau fléau et lorsque tu dit l’État dépense des milliards dans l'éducation on a surement pas connu le même Sénégal toi et moi. Quand à la question du retour au pays c'est vraiment délicat car investir dans un pays où plus rien ne marche tout par en couille c'est jouer avec le feu et cela peu de gens sont prêts à prendre ce risque en plus il n'y a plus de boulots aux sénégal tout est saturé sans compter les "ligeuyanté" et les "bédiénanté" remarque même arrivé expatrié il y a des gens qui sont prêts à tout pour t'envoyer des missiles de croisières afin que tu ne puisse plus supporter ton travail ou bien que tu te lève un bon matin et que tu rentre sans raison sans savoir pourquoi tu as agi de la sorte et bien d'autres choses. Une Dernière chose si tu fais le total dépensé depuis le jardin d'enfant jusqu'à l'obtention de ton diplôme d'ingénieur (si toutefois tu as la chance de trouver un boulot d abord car j'en connais de qui se sont retrouvés à boire du thé matin midi soir ou à faire des petits jobs) se sont des millions et il te faudra travailler combien de temps rien que pour les ré-amasser toute cette somme Dieu seul sait
Anonyme En Janvier, 2013 (06:58 AM)0 FansN°: 586486
Je cite un article ''‘Les 40 % alloués au secteur de l’Education ne représentent pas le budget de l’Etat. Parce que quand le budget de l’Etat s’élève à 1 400 milliards de francs, les 40 % seraient environ de 600 milliards ou même plus. Or le budget de l’Education s’élève à environ 250 milliards de francs. En fait, ces 40 %, c’est par rapport au budget de fonctionnement de l’Etat hors dépenses communes, hors service de la dette.
‘Il faut savoir que deux grandes parties composent le budget de l’Etat. Nous avons le budget de fonctionnement et le Budget consolidé d’investissement (Bci). Le Bci est un budget aussi important au niveau de l’éducation et a connu évolution rapide entre 2000 et 2007. Nous sommes passés de quelques 5 à 6 milliards de francs à 26 milliards aujourd’hui. Quant au budget de fonctionnement, nous sommes passés environ de 80 à 90 milliards entre 1999 et 2000 à aujourd’hui plus de 250 milliards. C’est-à-dire que le budget de l’Education a été multiplié par trois en l’espace de sept ans. C’est considérable.
MesRespects En Janvier, 2013 (00:27 AM) 0 FansN°:4
Je suis meurtri par le passage "Oui ça participe à l’inflation en mettant de l’argent « facile », disponible et prêt à la consommation (très rarement à l’investissement)", car c'est d'une véracité implacable et impitoyable. On croit bien faire en envoyant de l'argent pour dépanner nos familles et amis, alors qu'en réalité on les enfonce encore plus, tant au niveau micro économique (facilité et court-termisme) qu'au niveau macro économique en faisant monter l'inflation.
Les petits envoies des émigrés, loin de régler nos problèmes, maintiennent le pays sous perfusion. Ca ne sert absolument à rien à long terme. On pousse involontairement les gens à être paresseux. Au lieu de se prémunir soi-même contre les aléas de la vie, non sama waa ji dinama western union, en cas d'urgence.
Keykendo En Janvier, 2013 (00:37 AM) 0 FansN°:5
Cet article est bourré de fautes. C'est lamentable ! Aussi bien le fond que la forme ne respecte aucune règle d'écriture. Lire cet article revient à un exercice corvéable et pénible...
Anonyme En Janvier, 2013 (04:52 AM)0 FansN°: 586286
Les règles ne concernent que la forme. Sur le fond, permet-nous de ne point partager ton appréciation.
Anonyme En Janvier, 2013 (10:39 AM)0 FansN°: 588929
anonyme ray nguama
Anonyme En Janvier, 2013 (15:20 PM)0 FansN°: 587118
tu n'es qu'un menteur ou sont les fautes? Tu n'es pas conscient
Rimbakhpapakh En Janvier, 2013 (00:54 AM) 0 FansN°:6
Ce blog est meritant en sa substance..Mais quelle alternative dans un pays ou les memes personnes occupent les memes positions administratives pendant des annees pour ensuite les repasser a leur progeniture. La fuite des cerveaux n'est pas une fin en soi mais apres la recuperation des deniers publics egares, les gens commenceront a retourner au pays.
Anonyme En Janvier, 2013 (04:20 AM) 0 FansN°:7
tu as raison dé
Pathezz En Janvier, 2013 (04:33 AM) 0 FansN°:8
yow mom soubeu naleu tontou ...
ton article n'engage que toi.. tout est question de choix et d'accomplissement personnel.. Chacun fonctionne selon ses intérêts..
Et pour finir, les étudiants ne restent pas ici selon leur bon vouloir. Les procédures administratives sont sérrées de facon que tu ne peux pas rester un long moment les bras croisés.
Pathezz En Janvier, 2013 (04:33 AM) 0 FansN°:9
yow mom soubeu naleu tontou ...
ton article n'engage que toi.. tout est question de choix et d'accomplissement personnel.. Chacun fonctionne selon ses intérêts..
Et pour finir, les étudiants ne restent pas ici selon leur bon vouloir. Les procédures administratives sont sérrées de facon que tu ne peux pas rester un long moment les bras croisés.
Sop En Janvier, 2013 (10:11 AM) 0 FansN°:10
Il ne ft pas aussi oublie ceux qui ont fait des etudes tres pousse ds des domaines inexistants au senegal et cela meme en informatique, sans parler du desordre lamentable existant au pays et des menaces de maraboutage au cas ou "vous, nouveaux venus avec vos soit disants connaissances pointus et ki voulez prendre nore place, vous verrez avec nous". Un copain a carrement du fuire pour par crainte du maraboutage et du copinage. Alors relativise un peu. Je serais pret a rentre si on me paie le 2/3 de mon salaire actuel car je rentre chez moi. Je ne suis pas oblige de supporte le regard des autres qui pesent sur moi car je suis le seul NOIR ds mon entreprise etc....
Sop En Janvier, 2013 (10:12 AM) 0 FansN°:11
Il ne ft pas aussi oublie ceux qui ont fait des etudes tres pousse ds des domaines inexistants au senegal et cela meme en informatique, sans parler du desordre lamentable existant au pays et des menaces de maraboutage au cas ou "vous, nouveaux venus avec vos soit disants connaissances pointus et ki voulez prendre nore place, vous verrez avec nous". Un copain a carrement du fuire pour par crainte du maraboutage et du copinage. Alors relativise un peu. Je serais pret a rentre si on me paie le 2/3 de mon salaire actuel car je rentre chez moi. Je ne suis pas oblige de supporte le regard des autres qui pesent sur moi car je suis le seul NOIR ds mon entreprise etc....
Anonyme En Janvier, 2013 (10:50 AM) 0 FansN°:12
Beaucoup sont rentrés mais désillusionnés. Il n´y a pas de politique pour garder les gens ( les brillants ) au pays, de meme il n´y a pas de politique pour le récupérer après leur formation dans les pays occidentaux. La Chine l´a fait et on voit le résultat.
Moi meme j´étais rentré, mais l´impression que j´ai eue est qu´on n´avait pas besoin de moi et que je risquais meme d´y perdre ma vie. J´en ai aussi d´anciens amis d´études en Europe, des Centraafricains, des Camerounais qui étaient rentrés: Résultat: Prison, misère, mort.Des Profs d´Université, des Ingénieurs, des Médecins, des gars très bons. Vous parlez de nos pays ? Nous les aimons tous, mais il faut d´abord des bons Dirigents, car enfin de compte sans la bonne politique, sans des gens honnetes, sans des dirigents patriotes, nous resteront longtemps là où nous sommes.
Wade nous avaient fait revenir et ils nous a chassés par sa politique destructive promotice de crimes. Il ne voulait pas les tetes brillantes ( Matar Sylla, le Diop de la Banque Mondiale et tant d´autres ), mais plutot les voleurs, les tricheurs et les menteurs.
Diaadieuuf En Janvier, 2013 (11:28 AM) 0 FansN°:13
bravo et bien dit nous sommes les seul qui peuvent changer notre paye,avec vitesse il est temps
Diaadieuuf En Janvier, 2013 (11:29 AM) 0 FansN°:14
merci pour tout
Anonyme En Janvier, 2013 (11:58 AM) 0 FansN°:15
Merci Mbourou Pain  :) 
Me ! En Janvier, 2013 (11:58 AM) 0 FansN°:16
Thanks ! Thanks so lot mbourou pain
Girl En Janvier, 2013 (12:48 PM) 0 FansN°:17
Merciiiiiiiiiii, beaucoup d'etudiants peuvent s'identifier à ton article...
Anonyme En Janvier, 2013 (12:50 PM) 0 FansN°:18
Pourquoi, quand il s'agit de rentrer au pays ils nous parlent de maraboutage ... il yen a qui sont de mauvaises foi pfffffffff
Goor En Janvier, 2013 (12:51 PM) 0 FansN°:19
Dans une republique tous les citoyens doivent partir à chances égales. Malheureusement au Senegal le clientélisme est génétique, ne parlons pas de la corruption des détournement de la jalousie de l'autoritarisme (les gens en uniforme se croient tout permis) des magouilles et j'en passe...
Alors partez si vous en avez l'opportunité.
Salam
Madame mbaye En Janvier, 2013 (19:31 PM) 0 FansN°:20
c dur vraiment dur car une fois sorti de sont pays on ne peux plus retourner car une fois que tu as le nom d immigrer tu ne pourra plus retourner car la famille et le reste ne sachant pas tu vive en europe tous dependant de toi croient que tu as tous orque c commen
cement.nous tous nous vo
ulons rentrer mais pour trouver qw pour qw car au senegal le gouvernement c comme de la monarchie douniou dimbali badolo ya aussi la famille lo investir niou lekalako bamou diekh tak vraiment ce qui nous manque c la conscientisation khamnee liguaye dafa diote faut pas que qu ot soit des parasites na kouneka outil debali bopame wasalam
AM En Janvier, 2013 (20:23 PM) 0 FansN°:21
Analyse intéressante. Merci...
Toutefois, je préférerais rationaliser nos institutions/ administrations que de taxer les transferts des immigres. En plus, l'etat a la possibilite de lever des fonds sur les marches financiers. Ce qui est vraiment desolant, et qui freine notre développement, c'est la corruption et vol mene par cette elite politique.
D'une autre part, il faut que nous senegalais developpons l'esprit d'entrepreneuriat, pas juste attendre un job du gouvernement.
Mais je trouve la menace la plus serieuse en ce moment, plus serieuse que la fuite des cerveaux, c'est la promotion de la médiocrité (lutteurs, animateurs, mannequin, etc. sont mis sur le devant de la scène et tous les jeunes les copient. Un pays ne peut pas se developper sur la base de ces conneries... )
Anonyme En Janvier, 2013 (20:40 PM) 0 FansN°:22
Moi personnellement l'année dernière, je suis rentré pour chercher du taf mais comme quelqu'un l'a relaté on a l'impression de s’intéresser à personne malgré tous les bagages intellectuels qu'on a.
Donc après 6 mois de recherche active sans succès, j'ai décidé de retourner au Canada.
je pense qu'il faut rentrer au pays pour lancer son propre business et non pas pour se faire embaucher embaucher
Keureupkeureup En Janvier, 2013 (21:29 PM) 0 FansN°:23
seul le travail paye,nous avons été et le sommes toujours par plus de 400 ans d'esclavage,s'y ajoute ensuite la colonisation et ensuite la devaluation et maintenant ils nous parlent de crise.ils se sont partagé mamma africa comme un gateau,et maintenant ils s'étonnent que nous soyons divisés,pauvres,faibles et en retard.
nous avons pardonné mais nous n'oublierons jamais.
Maintenant faut savoir que l'esclavage n'est toujours pas fini car nous vivons l'ere de l'esclavage mentale,ils veulent plus le noir jeune et musclé,mais le noir intellectuel et intelligent.
reveillons nous,unis nous seront encore plus fort. africa unite,l'unité africaine,un seul drapeau,une seule monaie,un seul president(je reve peut etre) mais faut y croire et cette unité doit commencer dabord dans les maisons, les quartiers,les vilages,les villes etc...
Immigrée  En Janvier, 2013 (21:59 PM) 0 FansN°:24
hypocrisie, & Co. That's all.
Moi je suis immigrée et contente de mon sort. J'ai réussi j'aide mes parents à s'en sortir, j'aide mes frères et soeurs je ne vais pas me flageler sous pretexte que je participe à l'inflation.
Si les gouvernements succéssifs que les sénégalais ont elis depuis des années ont été incapable de mettre en oeuvre des politiques pour retenir leur meilleur élèves, faire revenir les talents et cerveaux dispersés aux 4 coins du monde et assurer à ses populations une politque économique capable de limiter l'inflation ce n'est pas la faute des immigrés.
En plus à la fin de l'article la seule solution que tu proposes c'est de taxer les envois des immigrés pour investir dans le pays, tout le monde sait que le probleme du sénégal ce n'est pas l'argent.
C'est une incapacité notoire de nos dirigents, à s'occuper d'autres choses que de leur enrichissement personnel et une hypocrisie collective qu'on appelle "probleme de mentalité" qui empeche le peuple de changer ce systeme, car alors il faudrait travailler, se bouger s'engager et ça je pense que mon pays n'en est pas encore capable.
La vérité rougit les yeux mais ne les creve pas, wa salam
Anonyme En Janvier, 2013 (22:25 PM)0 FansN°: 588001
yeah sister, ta contribution est très pertinente
Anonyme En Janvier, 2013 (11:42 AM)0 FansN°: 588983
je suis tout à fait d'accord avec vous
Anonyme En Mars, 2013 (11:56 AM)0 FansN°: 700337
Il a parlé "d'Etat intégre" donc c'est si et seulement si l'Etat du Sénégal est intégre .... il est aussi immigré je pense que toi je pense et donc taxer les envois le concerne aussi mais quand on parle de sacrifice pou son pays, c'est à différent degrè
Djigno En Janvier, 2013 (06:25 AM) 0 FansN°:25
Si Dakar est rempli, il y a trop de terrains vides dans les banlieux et les villages non loin de Dakar.Il faut changer de mentalité. On ne peut pas et doit pas tous vivre à Dakar. Cette question d'insertion est une question de mentalité et de perception. Il ne jamais rien attendre du gouvernement.

Ajouter un commentaire

 
 
mbourou pain
Blog crée le 08/12/2012 Visité 215073 fois 43 Articles 9841 Commentaires 3 Abonnés

Posts recents
SDE - SONES ... Le dessous des cartes
Serie 2 - Apprendre à se faire peur - Ces géants d\'internet
Serie - Les Doméros : Episode 1 l\'IPRES
10 000 Questions ?
Création d\ entreprise ... Idée 1, style blablacar
Commentaires recents
Les plus populaires
La lutte : comment en faire un secteur performant de notre économie
Des incompétents à la tête de nos conseils d'administration
Cancer du sein : Et si on parlait de la véritable cause : Les méthodes contraceptives
Ecobank où un nouvel « Air Afrique » : Crash d’une banque annoncé.
Le pétrole Sénégalais, et si on en parlait.....