75 milliards dus aux travailleurs du Btp : Des entreprises la bord de la faillite

  • Source: : Seneweb.com | Le 06 juin, 2018 à 12:06:27 | Lu 2472 fois | 4 Commentaires
content_image

Les entreprises Btp au Sénégal

Grogne au sein des travailleurs du Bâtiment et des travaux public (Btp). Face à la presse, ils ont fait état de la situation financière délicate que traverse leurs entreprises respectives auxquelles l’Etat doit des arriérés d'impayés de 75 milliards de francs Cfa pour l’exercice 2016-2017. Une situation qui met des milliers de travailleurs dans la précarité, informe le Syndicat national des travailleurs de la construction, qui menace de boycotter les travaux de l’Etat.

Sur les ondes de Rfm ce midi, Jaraf Ndao, leur secrétaire général dénonce des licenciements, des retards de salaires et le chômage technique. Si rien n’est fait, ces entreprises sont toutes menacées de mettre la clé sous le paillasson, craignent-ils. Près de 400 travailleurs qui se disent laissés en rade, ont interpellé l’Etat, invité à régler la note puisque «les caisses de l’Etat sont pleines», ont-ils réagi sur Rfm.


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme il y a 2 semaines (14:16 PM) 0 FansN°: 1
vous avez parfaitement raison moi mon entreprise à licencier plus d'une trentaine de ses employers. Des gens qui ont fais plus de 5ans dans la structure et cela ne va pas s'arréter là puis que les salaires sont perçus vers le 20 de chaque moi. L'état doit revoir ses priorités puis qu'il donne pas de boulot, il devrait tout faire pour que les travailleurs se sentent en sécurité.
Anonyme il y a 2 semaines (14:54 PM) 0 FansN°: 2
C'est faramineux comme dette!

Si on ne fait rien ces entreprises vont tout simplement mettre la clé sous le paillasson pour...insolvabilité!

On ne connaitra pas l'emergence si nos entreprises du BTP disparaissent. L'Etat n'a qu'à leur donner une garantie et supporter le cout d'un refinancement par les banques ...ou le public (titrisation)
Anonyme il y a 2 semaines (18:13 PM) 0 FansN°: 3
C'est la faillite du système mafieux de Macky.
Kayounkounkoun il y a 2 semaines (21:25 PM) 0 FansN°: 4
Bizarre !!! Mardi 29/05/2018 je lisais ceci dans un organe de presse de la place: "Apurement de la dette publique : l'État décaisse plus de 30 milliards" et pls loin on lit " Le gouvernement a pris l’engagement d’éponger les dettes que l’Etat a contractées surtout avec les Petites et moyennes entreprises (PME) et Petites et moyennes industries (PMI).

En effet, le ministère de économie, des Finances et du Plan annoncent un programme de paiement d’une trentaine de milliards, d’après le journal l’AS. Le paiement sera effectué à partir aujourd'hui et va concerner d’une part, les petits porteurs de sorte qu’ il ne subsistera point d’instance de mandats de moins de 50 millions de francs et de chèques sur compte de dépôt de moins de 15 millions de francs. D’autre part, l’apurement de la dette intérieure concerne également les secteurs des BTP et les dépenses à la forte connotation sociale. Le gouvernement veut ainsi payer la quasi-totalité de toutes les dettes en instances de paiement au Trésor. Qu'est ce à dire ???? Avec les bourses des étudiants on nous raconte que le retard de payement est du à la gué guerre entre Ministres de la REPUBLIQUE DU SENEGAL. Alors qui veut-on abattre avec les entrepreneurs??? Décidément on finira par abattre MACKY ou MAKSAALE (Comme une de nos militantes aime appeler le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL dont les Ministres se combattent sans désemparer.!!!!!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com