Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Politiques intelligentes, …, et si on en parler

Posté par: Mbourou pain| Vendredi 17 mai, 2013 12:52  | Consulté 1794 fois  |  12 Réactions  |   

 

Politiques intelligentes, …, et si on en parler

 

Récemment, je discutais avec un ami (auto entrepreneur) qui avait une activité de transport de marchandises. Il dispose de camions et très franchement je vous le dis entre nous c’est une activité florissante… Il  réalise en moyenne un chiffre d’affaires hebdomadaire de 5 millions de fcfa, soit un total 20 millions par mois et 240 millions de chiffre d’affaires en moyenne pour l’année …. 

Je suis très heureux pour lui (même s’il y a une jalousie positive – j’aurai bien aimé que mes affaires soient aussi florissantes que les siennes mais bon en attendant bloggons … c’est ce que j’ai de mieux à faire) mais ce qui me chagrine un peu, c’est de voir qu’il ne paie l’impôt qu’il aurait dû payer, en moyenne il me dit qu’il paie « vite fait » un peu moins d’un million …. Et là je me suis posé la question de savoir ce que font nos experts comptables, ….. ?  Par ce qu’il ne paie d’impôt mais aussi qu’il ne tient pas une comptabilité (Pas de cabinet d’expertise comptable).

Il a une banque mais ne bénéficie d’aucun crédit, c’est juste un compte de dépôt (ou un compte courant), et de facto il ne peut bénéficier d’effet de levier (un peu technique pour les profane, je m’arrête là).

Les constats que je fais de cette situation sont les suivantes :

-         Il ne déclare pas ses employés : ils ont de ce fait des emplois précaires, ne bénéficient pas de couverture maladie et à la retraite ils auront wallou, car n’ayant jamais cotisé et s’ils meurent aujourd’hui et ben leur famille ne recevra dara, c’est triste mais c’est la réalité de pas mal de nos compatriotes. « Dans un pays où un travail juste rémunéré est un vrai chemin de croix, donc peu importe qu’il soit déclaré … Me diront certains et ils n’auront pas tort »

-         Il ne fait pas appel aux services d’un expert-comptable pour la tenue comptable de son activité : Ce qui fait qu’il ne bénéficie pas des bons conseils de l’expert-comptable (présomption de compétence) en termes de gestion, de planification, d’analyse du résultat. Il ne dispose pas d’états financiers (Bilan et comptes de résultat et annexes) suffisamment élaborés pour aller voir le banquier. L’expert-comptable de son côté perd un client potentiel et de ce fait un maillon de la valeur ajoutée est brisé.

-         Son affaire marche du tonnerre de dieu, s’il pouvait avoir un crédit de 200 millions par exemple il peut doter son parc d’au moins 10 nouveaux camions. Le taux de rentabilité étant supérieur largement au taux d’intérêt de l’emprunt (même s’il tournait autour de 17%), en quelques années son affaire ne serait que plus florissante et il pourrait même envisagé de prendre sa retraite à 38 ans comme Sir David Beckham

-         Il ne déclare pas ses impôts (ou pas suffisamment) : Pas d’impôt sur la société, Pas de TVA, pas de charges sociales,…

Constat amer, oui je vous le confirme, que peuvent être les solutions  (proposition de solution): Un plan quinquennale ou septennal qui ne relève plus du gouvernement mais par exemple d’une commission nommée pour la durée du plan dont les membres ne peuvent être remplacés sauf en cas de force majeur (composée de 6 personnes : 2 expert-comptables, 1 magistrats, 1 fiscaliste, 1 professeur d’université et un honnête politicien  « je pense bien évidement à moi ») … pour le suivi (ce qui évitera une rupture en cas de changement de régime)               

L’objectif étant qu’à la fin de la durée du plan, que les PME puisse établir des états financiers fiables, que les salariés soient déclarés, que les cabinets d’expertise comptables gagnent de nouveaux clients, que les banquiers participent activement  l’effort de développement et enfin que l’état perçoivent convenablement les impôts qui lui sont dus

-         Proposer aux PME de mettre à leur disposition et de manière gratuite les services d’un expert-comptable pendant au moins 2 ans, puis 40% la 3ème année. Les EC pourront être payés par l’Etat durant ces 3 ans (L’Etat a les moyens de sa réforme)

-         Accorder une exonération d’Impôt sur les sociétés, de TVA, …, pour les 3 premières années et de 50% des charges sociales pour la 1ère année, puis 25% la 2ème année.

-         Faire une campagne de sensibilisation sur la nécessité d’être en règle, sur les avantages pour l’entreprise, le pays, les citoyens : A la moquée, dans les églises, à la radio, à la télé, sur les sites d’information, à l’école,…, Slogan du genre : Faire sa déclaration, c’est faire le bilan de santé de son entreprise, C’est participer à la marche vers le développement…

-         Harceler toutes les entreprises du secteur informel qui ne se sont pas conformées aux nouvelles dispositions prises.

-         Etre ferme à partir de la 3ème année contre les entreprises (Il faudra fixer des seuils bien évidemment) qui veulent demeurer dans le secteur informel : Sanctions pouvant aller jusqu’à la confiscation de l’outil de travail  

-         Mettre en place des mesures fiscales incitatives pour les banques qui prêtent aux nouvelles PME et PMI (définir les critères d’un PME ou d’une PMI).

-         Mettre en place un fonds de garanti (qui peut juste être une société qui n’a comme actif qu’une partie des actions de quelques sociétés nationales) pour assurer la défaillance d’une entreprise

D’autres mesures d’accompagnement pourront être prises mais au final c’est le Sénégal qui en sortira gagnant …

Tout ce que j’écris n’engage que moi, bien évidemment au moment où je l’écris.

 L'auteur  mbourou pain
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (12)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Papis En Mai, 2013 (21:51 PM) 0 FansN°:1
Ce qui me désole c'est que ce genre ne recevra jamais autant de lectures que les articles sur le sexe.
Anonyme En Mai, 2013 (04:33 AM) 0 FansN°:2
@Papis,

Je te le confirme, article interessant, continuer Mbourou
Anonyme En Mai, 2013 (07:43 AM) 0 FansN°:3
Excellents points, ça doit être adressée aux politiciens sénégalais, aux médias et aussi à tous les intellectuels du Sénégal (c'est quelque chose qui mérite d'être discutée). Je voudrais vous demander d'envoyer cette lettre à la présidence. Merci et du courage!
Anonyme En Mai, 2013 (11:10 AM) 0 FansN°:4
Interessant!!!!
Alex En Mai, 2013 (14:03 PM) 0 FansN°:5
ces vdraimen trè pertinen cet articl. Mai je pense oci ke ce ki decourag bco de gen a payer leurs impot ces le fai qu'il ne sente pa sa redistribution dan les domaine educatif, infrastructurel,sanitaire entre autres. Donc ces proposition son tellemen pertinente et intelligente que ca serai domage de les laisser de coté. Il fau ke le gouvernemen soit moin gourman avec largen du pays et meme s'il s'appropri dune part de largen public, qu'il en investissen au moin la grande partie car tan ke on verra les detournemen excessif de denier public, nou citoyen honnete continueron evoluer dan linformel pour ne pa donner gratuitemen notr argen a des dirigean qui ne pensen qu' leur propr satisfaction. Articl trè pertinen, mes encouragemen.
Anonyme En Mai, 2013 (14:13 PM) 0 FansN°:6
Meaculpa, il est bien écrit chiffre d'affaire.
Ca n'enléve en rien la pertinence de l'article.
Ce que je peux ajouter comme complément sur le camionnage, c'est qu'il y a beaucoup de frais annexes comme le carburant qui représente au moins 50% du chiffre d'affaire, les frais de gendarme mais si tous vos papiers sont en régle autour de 5% de votre chiffre d'affaire et l'entretien du camion qui dépend de l'état mécanique de la flotte et des routes empruntées.
si mon temps me le permet je ferai une contribution sur le sujet.
Mbourou. En Mai, 2013 (14:15 PM) 0 FansN°:7
Je te confirme que c'est bien 5 millions par semaine de chiffre d'affaires (je pense l'avoir précisé) et il me semble que je n'ai pas précisé le nombre de camions en sa possession... Pour les marges, il se fait de très belles marges ... Il ne fait pas des trajets inter régionaux (très rarement en tout cas), son marché c'est l'Afrique de l'Ouest ... Et apparement ça lui rapporte bien..
Mbourou. En Mai, 2013 (14:22 PM) 0 FansN°:8
Ok ce serait avec plaisir que nous lirons ta contribution ...

Sur cet artciel j'ai essayé de mettre en exergue le fonctionnement de ce qui devrait être la base de notre économie : Les PME

J'ai essayé de mettre en relief les difficultés de financement auxquelles elles sont confrontés sans oublier de mentionner le manque à gagner pour l'Etat et donc pour le Sénégal ...

En tout cas merci de ta "vision critique" sur les incohérences ...
A propos En Mai, 2013 (18:21 PM) 0 FansN°:9
pour ajouter, au Senegal, la plupart des employes de bureaux de souscription d'assurances n'ont pas de contrat de travail, par consequent pas de cotisation a l'ipres, pas de couverture medicale, pas de bulletin de salaire. pas meme une declaration au service de la main d'oeuvre. donc pas d'avenir assure...

le gouvernement devrait regarder de cote aussi parce qu'il y perd beaucoup. pas de declaration d'impots. surtout ceux qui dirigent ces bureaux d'assurance ont etroite collaboration avec certains agents de l'inspection du travail qui passent regulierement recevoir leurs enveloppes '' corruption'' tout maquillant ces activites depuis des annees.
Modou modou En Mai, 2013 (20:03 PM) 0 FansN°:10
de grace respectez la grammaire française,on dit :"si on en parlait"
Mbourou En Mai, 2013 (20:36 PM)0 FansN°: 837753
Merci Modou, je m'en suis rendu compte, après coup !!! Et je me disais "tkt tu es là pour le contenu, s'il ya la forme en plus c'est tant mieux"

Est loin l'époque, très loin même l'époque où je faisais zéro faute en dictée ...
Mbourou En Mai, 2013 (20:15 PM) 0 FansN°:11
evant cette situationon ne peut qu'être désolé et triste ...

Keyti alias boy melakh disait "Si deuk bi lagnou boc ... Ndité dou poukeuré, dou fo, dou lambatou ba dadje, dimabar youné keut le nga warra andi louy fadje, bayi khel tchi ni newlé, diapalé gni diéme, boussou gnouye lokho diotone ganaw yéne lagni gueneu yéem"

Espérons que ce gouvernement prendra l'ampleur du phénomène et essaiera d'y apporter les solutions adquates ...

Ajouter un commentaire

 
 
mbourou pain
Blog crée le 08/12/2012 Visité 217175 fois 43 Articles 10616 Commentaires 3 Abonnés

Posts recents
SDE - SONES ... Le dessous des cartes
Serie 2 - Apprendre à se faire peur - Ces géants d\'internet
Serie - Les Doméros : Episode 1 l\'IPRES
10 000 Questions ?
Création d\ entreprise ... Idée 1, style blablacar
Commentaires recents
Les plus populaires
La lutte : comment en faire un secteur performant de notre économie
Des incompétents à la tête de nos conseils d'administration
Cancer du sein : Et si on parlait de la véritable cause : Les méthodes contraceptives
Ecobank où un nouvel « Air Afrique » : Crash d’une banque annoncé.
Le pétrole Sénégalais, et si on en parlait.....